Viager sans rente : définition

5 octobre 2020

Le viager ou contrat de rente viagère est le contrat par lequel une personne propriétaire d’un bien dit le crédirentier, le vend à une personne appelée “débirentier”. Cela s’effectue en échange du versement d’une rente que le débirentier s’engage à verser au crédirentier toute sa vie durant, d’où le terme de rente viagère.

Viager : libre ou occupé

Le prix est généralement constitué d’une part, du versement d’un capital dit “bouquet” qui est versé à la signature du contrat et d’une rente qui est payée périodiquement, en règle générale mensuellement. 

Le viager sans rente est une forme particulière de viager, qui comme son nom l’indique, ne prévoit pas le versement d’une rente.

Il constitue juridiquement une vente avec réserve du droit d’usage et d’habitation.

Rappelons que le plus souvent le but recherché par le propriétaire d’un bien qui souhaite le vendre en viager occupé est de pouvoir continuer à s’en servir jusqu’à la fin de ses jours et conserver ainsi son cadre de vie.

Viager avec ou sans rente

Le choix de le vendre en viager avec rente ou sans rente dépendra des besoins du propriétaire :

  • Si le propriétaire souhaite disposer de revenus périodiques, en compléments de sa retraite, il se dirigera vers une vente en viager classique, c’est-à-dire avec rente, ce qui est le cas le plus fréquent.

Toutefois, si le propriétaire souhaite plutôt disposer de liquidités importantes tout en gardant le droit d’occuper le bien jusqu’à la fin de ses jours, il  pourra, opter pour une vente en viager sans rente, qui lui permettra de percevoir un prix de vente beaucoup plus élevé  qu’un « bouquet » versé lors d’une d’une vente en viager avec rente.

La vente en viager sans rente est donc une alternative à la vente en viager classique à laquelle le propriétaire d’un bien peut recourir en fonction de ses besoins.

Pour l’acquéreur, si l’achat d’un bien en viager sans rente constitue un investissement de départ plus important, il présente l’avantage de ne pas être un investissement soumis à l’aléa que constitue la longévité d’une personne.

Rédaction : A. RODRIGUEZ