Vers la mise en place d’un passeport vaccinal ?

19 mai 2021

Les ouvertures des bars, restaurants, magasins, cinéma et l’approche de l’été nous poussent à nous demander s’il sera possible pour les Français de profiter des vacances et surtout de voyager cet été. Pour cela, la France a proposé la mise en place d’un passeport vaccinal qui permettra de voyager dans les pays appartenant à l’Union européenne. Pour l’instant, il n’est pas mis en place en France en raison de la disparité des pourcentages de personnes vaccinées en fonction des pays. Cependant l’Académie nationale de médecine recommande sa création.

Qu’est-ce que le passeport vaccinal ?

Le passeport vaccinal (ou certificat de vaccination, certificat sanitaire) est un document officiel au format papier ou numérique qui atteste que son porteur a reçu les doses du vaccin contre le coronavirus. La Commission européenne a précisé que le passeport vaccinal est un outil temporaire, qui sera suspendu une fois la crise sanitaire terminée. Il s’agit d’un « laissez-passer » qui permettra à son détenteur de se rendre dans d’autres pays (du moins ceux qui reconnaissent la validité du passeport vaccinal).

Il devrait consister en un espace digitalisé personnel, accessible depuis un smartphone, qui recenserait différentes informations : tests PCR, attestations de non-symptômes, certificats de vaccination, etc.

Attention ! Il ne sera pas nécessaire d’être forcément vacciné pour voyager cet été.

Les autres pays ont-ils mis en place des passeports sanitaires ?

Le Japon a annoncé le 28 avril 2021 qu’un passeport vaccinal était en préparation pour permettre aux japonais de voyager pendant l’été.

L’Islande est l’un des premiers pays à avoir mis en place un passeport de vaccination le 21 janvier 2021, tout comme la Grèce et les Seychelles. Le Danemark utilise un « coronapass » depuis le 6 avril 2021 qui permet d’accéder aux cafés restaurants et lieux culturels. La Suède, la Grèce, le Maroc, l’Italie, l’Espagne et l’Estonie et bien d’autres prévoient aussi prochainement de lancer des passeports sanitaires.

Quelle est la différence avec le certificat sanitaire européen ?

La France et l’Union européenne envisagent également un certificat sanitaire européen, calqué sur le même principe que le passeport sanitaire il permettrait à son utilisateur de voyager dans tous les pays de l’Union européenne. Le Parlement européen prévoit sa mise en place au mois de juin. Tout comme le passeport vaccinal, il sera disponible sur smartphone ou sur papier, comprendra un QR code, les noms et prénoms du détenteur, sa date de naissance, son sexe, son numéro de passeport, son numéro de sécurité sociale, le type de vaccin reçu ainsi que la date des doses si le détenteur a été vacciné.

Quelle est la différence avec le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire est différent du passeport vaccinal, il ne servira pas à voyager mais à assister à certains rassemblements en France pendant l’été. Sur ce pass pourront figurer un certificat de test négatif, un certificat de rétablissement de la Covid-19 ou une attestation de vaccination.

Le but du pass n’est pas de créer une inégalité d’accès mais seulement de l’utiliser pour restreindre l’accès à de grands rassemblements (les stades, les festivals, les foires, les expositions, etc.). Il servira à accéder à :

  • Des établissements sportifs de plein air ou couverts,
  • Des salons, expositions et foires jusqu’à 5000 personnes,
  • Au territoire français pour les touristes étrangers,
  • Des évènements de plus de 1000 personnes en extérieur ou en intérieur comme des concerts ou des festivals.

Il ne sera pas utilisé pour les activités de la vie courante.

Pour aller plus loin : La réflexion d’un éthicien sur le passeport vaccinal.

Rédaction : E. CREPLET