Vaccination Anti COVID-19 auprès des mineurs : les conditions

19 juillet 2021

Les mineurs âgés de 12 à 17 ans peuvent se faire vacciner contre le coronavirus depuis le 15 juin 2021. Ils doivent être volontaires et recueillir l’accord de leurs parents par une attestation téléchargeable sur le site du ministère de la santé. 

Il est nécessaire pour se faire vacciner d’obtenir le consentement de ses deux parents. Exceptionnellement, l’autorisation d’un seul des parents suffit en cas de pathologie à très haut risque de forme grave. 

Le mineur doit-il venir accompagné ? 

Le mineur a la possibilité de venir accompagné d’un de ses parents mais ce n’est pas obligatoire. 

Quels documents présenter ? 

Cependant s’il vient seul il doit présenter l’autorisation parentale à la vaccination dument complétée par les deux parents. Cette autorisation est conservée par le personnel soignant après l’injection. 

Attention ! Les mineurs doivent également apporter la carte vitale d’un de leurs parents ou une attestation de droit avec le numéro de sécurité sociale d’un de leurs parents. 

Quelle responsabilité en cas de fausse autorisation parentale ? 

Si l’un des parents a refusé de faire vacciner l’enfant et qu’une fausse autorisation a été établie pour la vaccination le parent en question peut se retourner contre l’autre et engager sa responsabilité. 

Le fait de rédiger une faute autorisation parentale est un délit d’usage de faux sanctionné par l’article 441-4 du code pénal et par l’article 441-1 du code pénal. Cette falsification doit avoir causé un préjudice à la victime pour être sanctionnée. 

Existe-t-il des contre-indications à la vaccination pour les mineurs ? 

La vaccination est déconseillée aux mineurs de 12 à 17 ans qui ont développé un « syndrome inflammatoire pédiatrique » à la suite d’une infection par le coronavirus en raison d’un éventuel risque de la réponse inflammatoire sévère. 

Comment se déroule la vaccination ? 

Après avoir été informé de l’efficacité du vaccin et des possibles effets secondaires le mineur doit donner son consentement oral à l’injection lors de l’entretien avec le médecin. 

Si le mineur a déjà contracté le coronavirus il doit attendre au minimum 2 mois après sa contamination avant de se faire vacciner. Il ne recevra alors qu’une seule dose. Pour cela il faudra présenter un test RT6PCR positif. 

Après la vaccination le mineur recevra une synthèse de vaccination et une attestation de vaccination. Il faut conserver ces documents pour récupérer l’attestation de vaccination via le téléservice de l’Assurance maladie. 

Quel type de vaccin pourra être injecté ? 

Les mineurs sont pour le moment habilités à recevoir simplement le vaccin Pfizer-BioNTech. 

Comment prendre rendez-vous dans un centre de vaccination ? 

La prise de rendez-vous pour la vaccination est la même pour les mineurs et les majeurs ; elle peut être réalisée : 

  • Sur le site Santé.fr
  • Sur les sites de prise de rendez-vous en ligne dans le centre de votre choix, 
  • Par téléphone en appelant le numéro vert 0800 009 110 ou le centre de vaccination près de chez vous. 

Rédaction : E. CREPLET