Voyage aux USA

0
0

Bonjour,

Nous avons réservé le 22/02/2020 un circuit aux USA pour début Août chez FRAM (Californie).

Nous avons versé un acompte de 30% à la réservation.

A 1 mois du voyage, FRAM nous demande de payer le solde, alors que compte-tenu de la situation, la probabilité que le voyage ait lieu est très limitée.

Nous les avons contactés de nombreuses fois depuis plus de 2 mois, la réponse a toujours été la même : il faut attendre. Par la suite, nous avons eu droit aussi à “l’information pourrait n’être disponible que quelques jours avant le départ”.
Maintenant, il faut toujours attendre, mais aussi payer le solde.
Les frais d’annulation sur notre initiative sont mirobolants, ils correspondent pratiquement à l’acompte payé. Ne pas payer dans les temps est équivalent à une annulation.
Nous avons évoqué la solution de changer de voyage chez eux, pour une destination qui a une probabilité plus grande d’être ouverte : possible uniquement en annulant d’abord le voyage réservé.
En résumé, nous sommes pieds et points liés.

En cas d’annulation, un avoir nous sera donné comme le permet la loi, avoir valable 18 mois.
Avec le risque que FRAM rencontre des difficultés financières, se retrouve en liquidation judiciaire et que l’on perde cet avoir (FRAM a déjà frôlé la catastrophe en 2015). Perdre 30%, cela fait mal, perdre 100% …

Notre sentiment est que FRAM a joué et continue de jouer la montre, et cherche à se faire de la trésorerie sur le dos de ses Clients, sachant très bien que le voyage n’aura pas lieu.

Quels recours aurions-nous pour éviter de payer le solde et l’annulation, si une telle solution existe ?

D’autres inquiétudes existent dans le cas où le voyage serait maintenu, liées aux événements que l’on pourrait rencontrer:
* Des lieux majeurs sont actuellement fermés aux USA ou très partiellement ouverts, quel recours si des  visites majeures étaient supprimées (remplacées par d’autres, phrase présente dans le descriptif)?
* Si jamais on se retrouve au milieu d’une crise COVID aux USA, confiné sur place, rapatrié en France puis placés en quatorzaine en France, quels recours aurait-on envers FRAM ? Sachant que la crise COVID étant déjà déclarée, la Californie étant dans une phase de crise ascendante, le cas de force majeur parait inapplicable.

Merci d’avance

Laurent

 

 

 

0
0
Répondre

pour répondre.