Prêt immobilier après séparation

0
0

Je suis en concubinage avec mon conjoint depuis 25 ans, cela fait 20 ans j’ai acheté une maison (à mon nom chez le notaire) et avons contracté par la suite un prêt pour les rénovations. Les travaux ayant été effectués par mon conjoint “maçon” toutes les factures des matériaux ont été faite à son nom et c’est lui qui comme un accord payait les mensualités du crédit soit 145€/mois. Je me chargeais de payer les factures edf, saur, téléphone, impôts, école des enfants ainsi que toutes les différentes dépenses leur concernant (nous en avons 2), courses, assurances. À présent mon conjoint ne travaille quasiment plus et est de plus  alcoolique, je voudrais prendre en charge le reste du crédit de la maison et qu’il quitte le domicile car ce n’est plus vivable entre nous. Il refuse et me réclame 60000€ pour partir alors que le montant du crédit à l’époque était de 36000€. A chaque conflit, il dégrade, casse, détruit le peu qu’il a rénové (maison loin d’être achevé au niveau confort.. Il a rénové en priorité un garage plutôt que la maison d’habitation résultat… plus assez de réserve d’argent pour pour suivre les travaux. Sachant qu’il ne payait jamais rien pour les dépenses courantes de la vie et pour l’éducation de ses enfants, à t-il le droit de me réclamer une telle somme ? J’ai été hospitalisé dernièrement suite à une chute de 3 mètres (fémur fracturé) car il pleuvait dans la maison suite à une fuite du ballon d’eau chaude à l’étage, ivre, il avait fait exprès de laisser couler pendant plus de 2 heures prétextant que le robinet d’arrivée d’eau était coincé… À l’arrivée des pompiers, (appelé par mon fils) il a miraculeusement fermé ce robinet… Je suis désemparée, j’ai fait une demande de logement social d’habitation à la mairie car étant propriétaire je n’ai pas le droit aux apl, et ne peux me permettre de payer une location en plus des frais mensuels. Lorsque je parle de vendre, il me menace de tout péter et je sais qu’il le fera car l’alcool le rend extrêmement violent (j’ai appelé régulièrement les gendarmes) mais ne s’occupe pas des conflits conjugaux, il faut donc que j’attendes qu’il porte la main sur moi, mais il est très malin, et fait en sorte que pour l’instant la casse ne soit que matériel… Je sais que ça finira mal si ma situation reste inchangée, me fait du chantage, ma déjà confisqué temporairement ma carte bancaire puis mes clefs de voiture. J’ai besoin de conseils, mon histoire est compliqué et je n’en vois pas d’issue..

 

0
0

Bonjour,

En cas de divorce ou de séparation, celui qui a emprunté garde la maison et il reste seul engagé à rembourser le prêt immobilier. Il peut arriver également que l’autre époux ait contribué au paiement de quelques mensualités même si l’autre conjoint a le prêt à son nom.1 mars 2021

Voir ce lien https://www.tacotax.fr/guides/credits-immobiliers/emprunt-immobilier-cas-particuliers/divorce-separation-que-devient-votre-credit-immobilier

Répondre

pour répondre.