Rechercher
Rechercher

Frais bancaires non remboursés suite à une faute avoué de la banque

0
0
  • Le 26 décembre 2019 notre banque, La Société Générale, à rejeté un de nos chèques et nous sommes inscrits au FCC de la Banque de France. La SG nous a pas prévenu de ce rejet contrairement à son obligation (Art 131-73 du Code monétaire et financier) rendant le rejet illicite à nos yeux. Néanmoins le 10 janvier 2020 nous avons reçu une lettre d’injonction et immédiatement récupéré le chèque rejeté chez le commerçant. Nous l’avons expédié à la banque qui nous dit ne jamais l’avoir reçu. Nous sommes rest inscrits FCC jusqu’au 26 juin 2020 quand la banque a fait ‘un geste’ en bloquant le montant du chèque et nous sommes retirés du FCC. Un moi plus tard, le 26 juillet 2020, en appellant la banque pour une autre affaire elle nous annonce que le chèque a été retrouvé dans ses bureaux. Aujourd’hui elle nous attaque pour non paiement du solde du compte suite à sa décision de clôturer notre compte 5 jours après avoir retrouver le chèque en question. Devant le Tribunal de Compiègne ce jeudi 17 juin le Juge des Contentieux nous a ordonné de consulter un avocat.
  • Mon épouse est malade depuis 8 mois suite d’avoir contracté une maladie nosocomiale au CHU d’Amiens et ne peut pas être présente au tribunal. Elle ne marche plus, ne pèse que 35 kilos. Nous sommes sur le bord du surendettement mais ceci pourrait être réglé immédiatement si la SG retirée ma femme du FICP elle seule fichée à cause de la somme réclamée par la banque.
0
0

Bonjour,

Votre femme peut être représentée par un avocat. Si vos moyens ne vous le permettent pas vous pouvez demander à bénéficier de l’aide juridictionnelle.

Bien cordialement,

Répondre

pour répondre.