Aide individuelle : la formation professionnelle financée par Pôle Emploi

12 mai 2020

La formation professionnelle peut constituer une réelle opportunité pour un demandeur d’emploi de réévaluer ses compétences, ses objectifs de carrière et de créer un parcours personnalisé.

Un enrichissement pour le salarié

Face à un marché professionnel qui demande aux actifs de faire preuve de plus en plus d’adaptabilité et qui valorise les profils riches des compétences à valeur ajoutée, il peut être judicieux pour un demandeur d’emploi de profiter du temps imparti pour construire un véritable projet professionnel.

Tout demandeur d’emploi a le droit de bénéficier d’une formation permettant :

  • Une reconversion vers un nouveau métier 
  • Une acquisition de nouvelles compétences (langues, outils informatiques…)
  • Une montée en compétences afin de solidifier son profil professionnel .

Les démarches auprès de Pôle Emploi

Pour ce faire, le salarié devra se rapprocher de son conseiller Pôle Emploi, qui validera en premier lieu la cohérence et la faisabilité du projet, dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE) .

Seront étudiés par celui-ci le coût , la durée de la formation et l’adéquation avec le profil en cohérence avec l’objectif premier de retour à l’emploi.

Il sera également nécessaire de vérifier que la formation visée est disponible sur le site officiel Mon compte formation.gouv.fr.

Pour supporter les coûts de la formation qui peuvent parfois être élevés , le demandeur d’emploi peut étudier avec son conseiller les possibilités de prises en charge et les différentes aides disponibles.

Un devis AIF (aide individuel à la formation) peut être proposé qui couvrira l’ensemble du coût de la formation et sera versé directement à l’organisme prestataire.

Le demandeur d’emploi peut par ailleurs financer son projet avec les heures CPF cumulées sur son compte personnel pendant sa période d’activité professionnelle.

Des indemnités au titre des droits cumulés

Une fois ces différentes modalités de prise en charge étudiées et validées , le Pôle Emploi propose une conservation des indemnités au titre des droits cumulés , selon la situation particulière du demandeur :

  • Are (allocation retour à l’emploi)
  • Aref (allocation d’aide au retour emploi formation)
  • Atp (en contrat de transition professionnelle)
  • Asp (allocation de sécurisation professionnelle)
  • A défaut de celles-ci Rfpe (rémunération professionnelle Pôle Emploi)
  • Ass (allocation spécifique solidarité)

Enfin si la durée de formation excède les capacités des droits cumulés au Pôle Emploi par le demandeur , il est possible de soumettre une demande de rémunération de fin de formation ou d’ASS (allocation spécifique de solidarité).

Les possibilités de reconversion et de création d’un projet professionnel ont été largement encouragées par les dernières mesures gouvernementales (lire l’article https://www.dismoimondroit.fr/financer-sa-formation-professionnelle/ )