Temps de travail effectif

0
0

Bonjour, travaillant actuellement dans une entreprise tierce, je suis amené à effectuer des grands déplacements sur certains sites. Je suis  systématiquement dans l’obligation de devoir badger à l’entrée des sites. Mon employeur compte installer une badgeuse dans mon bureau afin de contrôler mes horaires d’entrée et sortie. Je n’y vois aucun inconvénient, en revanche lorsque je badge à l’entrée du site jusqu’au bureau, un temps d’environ 30 minutes est nécessaire pour arriver à destination.

je souhaiterai savoir s’il vous plaît, si ce temps aléatoire doit être compris dans mon temps de travail effectif car lorsque je badge des l’entrée du site je ne peux effectivement plus vaquer à mes occupations personnel.

Merci pour votre réponses.

Cordialement, Loïc.

0
0

Bonjour, je ne comprend ce paragraphe. Pourriez-vous m’expliquer s’il vous plaît.

 

Dans les professions dans lesquelles s’applique un régime d’équivalence, des salariés peuvent ainsi être soumis à un temps de travail – comportant des temps d’inaction – dépassant la durée légale du travail mais assimilé à celle-ci. Ainsi, par exemple, la durée hebdomadaire du travail pourra être fixée, compte tenu du régime d’équivalence, à 38 heures qui seront décomptées comme 35 heures.
Il appartient à une convention ou un accord de branche étendu d’instituer une durée du travail équivalente à la durée légale pour les professions et emplois répondant aux dispositions mentionnées ci-dessus. Cette convention ou cet accord détermine alors la rémunération des périodes d’inaction.
A défaut d’accord, le régime d’équivalence peut être institué par décret en Conseil d’État.

Répondre

pour répondre.