rupture conventionnelle ou lienciement

0
0

bonjour

Je suis en arret depuis un mois suite à des mois de harcèlement et humiliation de mon chef. J’ai été confirmée en CDI pendant le confinement suite  à ma période d’essai, 25 jours plus tard mon responsable me propose une rupture conventionnelle puis pression le lendemain pour lui fournir une réponse .

C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, d’ou l’arret . J’ai donc prévenu mon DP et syndicat. Une action en // a été menée par d’autres collègues qui ont fait part de ses agissements, la direction a décidé de s’en séparer , il sera présent jusque fin aout .

La direction a decorellé les deux dossiers et a supposé que mon arret est lié à la propostion de rupture conventionnelle , j’ai depuis recu un recommandé pour un rv préalable à un licenciement .

  • première question, je ne comprends pas comment on passe d’une rupture conventionnelle à un licenciement
  • je suis en arret , mon rv est pendant cet arret, je vais y aller avec un représentant syndiqué, quels sont vos conseils ?  . Si la procédure suit son cours que se passe t’il apres ?
  • j’avais prévu mes vacances bien en amont, que se passe t’il si je recois un courrier en mon absence ?
  • je n’ai pas encore 1 an d’ancienneté , que puis je négocier  ? Je suis commerciale et je n’ai pas atteins mes objectifs, je sais que cela ne peut etre un motif de licenciement , d’autant plus que mes objectifs non pas été atteints en partie à cause de ce management nocif .

merci à vous pour votre aide

 

 

0
0

Bonjour,

  • En effet, si vous aviez prévu initialement une rupture conventionnelle, vous ne pouvez pas passer dans une procédure pour licenciement. Cependant, lors d’une rupture conventionnelle, il est nécessaire d’effectuer des entretiens pour déterminer les conditions de la rupture, êtes-vous sûre qu’il s’agit bien d’un entretien pour licenciement et non celui pour la rupture ?
  • Lors de l’entretien demander les causes de votre licenciement pour voir si les motifs sont justifiés pour pouvoir les contester par la suite pour licenciement sans cause, réelle et sérieuse. Demandez qu’en est-il advenu de la rupture conventionnelle initialement prévue. Si la procédure suit son cours, vous devriez recevoir par courrier une lettre de licenciement, à compter de cette lettre vous pouvez également demander les motifs et engager une procédure de contestation devant les prud’hommes si vous le souhaitez. Vous devez ensuite effectuer votre préavis.
  • Au sujet de votre départ en vacances, vous pouvez en informer votre employeur pour lui demander de vous la faire parvenir à votre retour car il n’existe pas de délai max pour l’envoi de la lettre sauf s’il s’agit d’un licenciement disciplinaire, le délai max est d’1 mois.
  • Pour les indemnités cela dépend du motif du licenciement, si c’est pour faute grave ou lourde nous n’avez pas le droit aux indemnités légales. Hors ces cas, vous pouvez en bénéficier puisqu’il faut 8 mois d’ancienneté et elle ne peut pas être inférieure à 1/4 de mois de salaire.

Vous pouvez également porté plainte pour harcèlement.

J’espère vous avoir aidé et n’hésitez pas à nous recontacter si vous avez d’autres questions !

 

Répondre

pour répondre.