Renseignements

0
0

Un jour j ai envoyé un texto à mon fils pour lui expliquer que ça n est pas bien d accuser les gens a tort pour des faits qu ils n ont pas commis car la personne qui est accusée peut réagir violemment et lui faire du mal .

Pour moi je voulais juste mettre mon fils en garde c etait pour moi de la prevention et non de la menace du chantage et de l intimidation .

Mon ex mari s en est servit contre moi et la psyjaf m a accusé a cause de ca et de ce que je lui ai dis durant les 2 entretiens .

Notamment que mon ex mari n assurait pas sa fonction parentale et a prit ça comme du dénigrement et a finit par m accuser d etre une mère instable et violente .

Juridiquement a t elle le droit de proférer de telles accusations ? Est ce que cela prouve quoi que ce soit ?

0
0
Répondre

pour répondre.