L'ANGDM me réclame un loyer suite au décès de ma mère survenu le è octobre 2018 au motif que nous avons dépassé le délai pour vider la maison. Or c'est LOGIEST qui est le bailleur et il m'a accordé un délai plus long

0
0

Ma mère est décédée le 7 octobre 2018. Elle occupait sa maison à titre gratuit depuis plus de 60 ans car elle bénéficiait du régime minier Alsace Moselle .

Les HBL ont vendu cette maison à LOGIEST à qui elle versait un loyer par le biais de l’ANDGM jusqu’au décès des ayant-droit.

J’ai informé Logiest ( le bailleur) du décès de ma mère. Par courrier du 24/10/2018, il m’ont indiqué que j’avais jusqu’au 30/11/2018 pour libérer le logement. ( état des lieux fait le 30/11/2018).

J’ai reçu en date du 14/11/2018 un courrier de l’ANGDM qui me fixai un délai de 30jours après le décès pour libérer le logement. ( donc le délai était déjà dépassé).

Par courrier du 30 janvier 2019 l’ANGDM me réclame un loyer de 124.76 € pour la période du 08/10/18 au 30/10/2018.

Malgré mes appels téléphoniques et mes courriers, l’ANGDM maintient sa position . J’ai eu un titre exécutoire, un commandement de payer et ce matin la lettre d’un huissier me demandant de payer sous 48 heures.

Je suis allée chez LOGIEST à deux reprises. J’ai été reçu et entendu mais je n’ai jamais pu rencontrer de responsable. Mes demandes ont toujours été transmises mais je n’ai jamais eu de réponse.

Car LOGIEST a perçu le loyer de novembre dans son intégralité.

Que puis je faire ? J’ai la sensation d’avoir été dupée alors que je suis de bonne foi. Pouvez vous m’aider?

Cordialement

 

 

0
0

Bonjour, si vous avez des écrits prouvant qu’ils vous ont accordés un délai supplémentaire vous êtes en droit de contester le paiement de ce mois de loyer. Sinon il vous sera malheureusement difficile de faire valoir vos droits. Bien à vous!

Répondre

pour répondre.