Credit à la consommation

0
0

Bonjour maître en 2004 j’ai pris un crédit à la consommation auprès de la société Cofidis. Ce crédit a été réglé en totalité. En 2008 ma situation professionnelle a changé étant donné que je suis devenue maman j’ai cessé mon activité en tant que travailleur indépendant pour pouvoir m’occuper de mon bébé. La société Cofidis a mis à notre disposition une réserve d’argent que nous avons utilisés en partie mais que nous n’avons pas pu remboursé. En 2010 un titre exécutoire aurait été fourni par le tribunal.la même année j’ai reçu un courrier de la part du tribunal d’instance de la commune de Céret 66400 déboutant la demande de Cofidis du remboursement de cette réserve d’argent étant donné que ma situation professionnelle avait changé et que je n’aurais donc pas du bénéficier de cette fameuse trésorerie. Le tribunal a considéré cela comme un abus de leur part. Malheureusement à ce jour après plusieurs déménagements je ne suis plus en possession de ce document du tribunal de Céret. Depuis début 2019 je reçois des appels des textos des courriers divers et variés d’un huissier maitre Maury de l’Aude. Il s’est même présenté à mon domicile en présence de deux personnes et d’un serrurier à 20h30 le soir et m’a menacé devant mon enfant de 10 ans. J’ai reçu plusieurs messages de sa part me disant qu il effectuer les jours même des saisie sur salaire cela été faux. Je vis un véritable harcèlement de la part de ce monsieur et j’ai beau lui expliquer que je ne dois rien à cette société ce monsieur se montre très virulent à mon égard. J’ai besoin de votre aide car seule avec mon enfant je n’arrive pas à me dépatouiller de cette histoire. Cette histoire date maintenant d il y a 10 ans que dois-je faire ? J’espère que vous pourrez me venir en aide. Dans l’attente de vous lire veuillez recevoir cher maître mes salutations les plus respectueuses. Marjorie Puig.

0
0

Bonjour,

Le Crédit Agricole prend le contrôle total des prêts à la consommation de Darty

Plus d’éléments https://www.sofinco.fr/

Répondre

pour répondre.